lundi 4 novembre 2019

Soupe de patate douce et épinard au curry

[ Recette végétalienne et sans gluten ]



Je déclare la saison des soupes ouverte ! Enfin ici ! Dans le Poitou, il ne fait pas encore froid, pas de gelée mais de l'humidité pourrie, encore et encore. C'est bon pour les nappes phréatiques en état critique dans la Région mais super mauvais pour ma carcasse. Donc voici ma première soupe de la saison : patate douce et épinards au curry.
La patate douce est une bonne alternative à la pomme de terre dont l'indice glycémique est beaucoup plus élévé. Son  IG est de 46,.
Elle est pauvre en calories, mais c'est une très bonne source de vitamines A (Le bêta-carotène aide à obtenir une peau plus saine et plus belle, en plus de renforcer notre système immunitaire), B2, B5 et C entre autres. Elle est également une excellente source de cuivre, de manganèse et potassium.
La forte teneur en fibres dans cet aliment aide le corps à maintenir le système digestif en bonne santé et à réguler la digestion.

Une fois bouillie, elle devient également une très bonne source de vitamine B6 (qui est utile pour briser l'homocystéine, une substance qui contribue au durcissement des vaisseaux sanguins et des artères).


La chair de ce tubercule peut avoir plusieurs couleurs, selon l'origine ou l'espèce : blanc, beige, jaune, orange, rouge, rose, violette.

Bien qu'aujourd'hui, elle ne soit pas si exotique que cela, puisse qu'elle pousse aussi en France, elle se prête bien au jeu des épices ou du lait de coco. Ici, je l'ai associé avec un curry.

Le Curry, souvent désigné à tort comme une épice, constitue plutôt un mélange d’épices. Ce terme générique provient du mot Tamoul , "Kari" qui signifie « plat mijoté ». Selon les différentes régions, son appellation peut varier. En Inde du Nord, on l’appelle « Masala » et simplement Karri, dans d’autres régions. Complexe de par sa composition, il peut contenir plus d’une dizaine d’ingrédients qui varient en fonction de la tradition du pays ou de la région. Du coup, il existe des "spécialités" de curry comme celui de Madras.
Il ne faut pas confondre le curry avec la feuille de curry (karouvaipilai ou caloupilé) bien connu dans l'océan Indien.
Pour cette recette j'ai choisi un curry d'intensité moyenne. Parfois, on peut choisir ses curry light, mild ou strong.
En revanche, je ne peux que vous conseiller d'acheter des épices bio. Vous l’ignorez peut-être, mais les épices vendues dans le commerce subissent de nombreux traitements de type pesticides ou irradiation.
Même les herbes de Provence qu’on trouve sur les marchés méridionaux peuvent être cultivées en Pologne. Les épices sont majoritairement produites en Chine ou en Inde.

Pour tuer les bactéries et leur faire supporter le transport, elles sont systématiquement irradiées.  Ce procédé est controversé, même si les autorités sanitaires le considèrent comme non toxique. Cela ne rend pas l'aliment radioactif mais selon certains scientifiques, l’irradiation entraîne la formation de substances nouvelles quipourraient présententer des caractères toxiques pour nos cellules et nos gènes.
Au-delà de ça, l’irradiation empêche les signes typiques de l’altération des aliments de se manifester (odeur, apparence) ainsi, des aliments plus que fatigués paraissent pimpants alors que leurs qualités nutritionnelles sont considérablement dégradées. Les ONG dénoncent une tromperie des consommateurs sur la marchandise…
Si on ajoute à cela les doses de pesticides...
Le cahier des charges du bio interdit l’irradiation et les insecticides. Les traitements des épices se font en général au pyrèthre naturel (une plante aux propriétés insecticides). 
La bonne nouvelle, c’est qu’il est aujourd’hui possible de trouver des épices qui sont à la fois bio et équitables. 

Pour revenir à ma soupe de patate douce et aux épinards au curry, elle est bien onctueuse et les saveurs de marient bien. 

🌿 Ingrédients : pour 4 à 6 personnes
  •  700 g de patate douce
  • 250 g de jeunes épinards frais
  • 2 CAS de curry ( + ou -)
  • 1 oignon
  • 1 cube bouillon
  • 1,2 litre d'eau 
  • 3 CAS d'huile d'olive
  • sel, poivre

🌿 Préparation :

Commencez par pelez l'oignon, hâchez-le finement.
Pelez les patates douces et coupez-les en gros cubes.
Rincez les épinards. 
Dans une cocotte, faites chauffez l'huile d'olive. Ajoutez les oignons et faites-les suer. Ajoutez ensuite les cubes de patates douces et faites dorer sur toutes les faces (à peu près...). Versez les épinards.
Lorsque ces derniers sont flétris, soupoudrez de curry et versez l'eau avec le cube bouillon.
Mélangez et laissez cuire à feu moyen à couvert, pendant 20 minutes environ.
Mixez enfin, avec un robot plongeur.
Ajustez l'assaisonnement au besoin.  
Bon appétit !



Une autre recette de patate douce et épinards au curry ?
La recette de l'aloo palak est ICI   







N'hésitez pas à me laisser vos commentaires dans le formulaire ci-dessous. Les commentaires font vivre le blog et permettent aux autres lecteurs d'avoir accès aux questions ou réactions de chacun.
Cliquez sur "Commentaire", dans la bande gris foncé sous l'article. Le formulaire va s'ouvrir. Nul besoin d'avoir un compte blogger pour le faire, choisissiez simplement la case "nom" ou "anonyme" dans le menu déroulant collé au mot "commentaire" de ce même formulaire. Et n'oubliez pas de cliquer la case "je ne suis pas un robot" au moment de publier votre commentaire. Merci à vous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, c'est ce qui fait vivre aussi ce blog. Merci