dimanche 7 février 2021

Soupe de patate douce, riz au curry et cacahuètes

[Recette végétalienne et sans gluten]



Le froid pointe de nouveau le bout de son nez, le temps des soupes est de retour même s'il n'était pas bien loin...
Voici une soupe comme je les aime, à la patate douce, riz complet au curry et cacahuètes grillées.
J'aime les soupes avec des morceaux et des épices. Je ne suis pas fan des moulinées de légumes, où l'on ne distingue plus le poireau, de la carotte. J'ai bien le temps pour ces soupes que l'on me servira à l'EHPAD, si jamais j'y vais !

J'ai trouvé la recette dans le dernier numéro du magazine " Saveurs Green". 
Il y a encore à l'intérieur d'autres recettes de soupes qui me font de l'oeil : velouté de butternut à la châtaigne, soupe mexicaine aux haricots rouges et maïs, soupe indienne de lentilles corail.

Ces soupes avec des morceaux et complétées par des céréales, ici du riz, constituent à mon sens, un repas complet, un peu comme les minestrones. Elle tiennent au corps !
Celle-ci en plus d'être nourrissante et carrément diététique car la patate douce contrairement à sa cousine la pomme de terre à un indice glycémique tout doux de 46. Celui du riz complet est autour de 50.

En plus de son indice glycémique plus bas que le riz blanc, le riz complet (ici j'ai choisi un Basmati complet IG 45) se tiendra mieux à la cuisson dans cette soupe, et vous évitera l'effet bouillie.

Les riz complets sont riches en fibres et donc ne constipent pas contrairement au riz blanc dépourvu de son.
Le son de riz, contient de la vitamine E dont des tocotriénols, un type d’antioxydant. Plusieurs études chez des animaux et des humains montrent que la consommation de ces tocotriénols apporterait un effet hypocholestérolémiant ( qui baisse le cholestérol).

Le riz brun ou complet est une excellente source de manganèse.  Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.
Il est riche en sélénium, celui-cicontribue à convertir les hormones thyroïdiennes en leur forme active.
Mais il contient aussi , du cuivre, du fer, de magnésium, du zinc, des vitamines B1, B3, B5 et B6. 
De quoi, de plus le bouder, non? 


🌿  Ingrédients pour 4 personnes :
  • 100 g de riz complet (ici Basmati complet de chez Markal)
  • 400g de patate douce
  • 1,2 litre de bouillon de légumes
  • 1 oignon
  • 60 g de cacahuètes
  • 4 CAS de beurre de cacahuète nature
  • 1 CAS de curry (+ ou -)
  • 2 CAS d'huile d'olive
  • 1 jus de citron
  • Quelques brins de coriandre

🌿  Préparation :

Epluchez la patate douce et détaillez-la en cubes de 2X2 cm environ.
Pelez l'oignon et ciselez- le finement.
Dans une cocotte, faites chauffez l'huile et faites-y dorer l'oignon 5 minites avec le curry.
Ajoutez le riz et enrobez-le riz et enrobez-le bien de matière grasse.
Ajoutez le bouillon de légumes et laissez-cuire 30 minutes. Ajoutez- les cubes de patate douce au bout de 15 minutes.
A la fin de la cuisson, ajoutez le beurre de cacahuète et le jus de citron ( personnellement, je l'ai mixé avec un peu de bouillon pour une meilleure dilution). Mélangez-bien.
Torréfiez à sec les cacahuètes dans une poêle chaude durant 3 à 5 minutes. Concassez-les grossièrement.
Répartissez la soupe dans des assiettes creuses et parsemez de cacahuètes grillées et de coriandre ciselée avant de servir.




Une autre recette de soupe à la patate douce ?
Celle aux épinards et pointe de curry est ICI




N'hésitez pas à me laisser vos commentaires dans le formulaire ci-dessous. Les commentaires font vivre le blog et permettent aux autres lecteurs d'avoir accès aux questions ou réactions de chacun.
Cliquez sur "Commentaire", dans la bande gris foncé sous l'article. Le formulaire va s'ouvrir. Nul besoin d'avoir un compte blogger pour le faire, choisissiez simplement la case "nom" ou "anonyme" dans le menu déroulant collé au mot "commentaire" de ce même formulaire. Et n'oubliez pas de cliquer la case "je ne suis pas un robot" au moment de publier votre commentaire. Merci à vous.

 

2 commentaires:

  1. Totalement d'accord : je préfère aussi les soupes avec des morceaux ; il faut que j'ai l'impression de manger qqch. Cette recette est très tentante ; je retiens. Je ne pèle jamais les patates douces; je trouve que la peau se mange sans problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lewerentz,
      Je n'y avais pas pensé pour la peau des patates douces. J'essaierais la prochaine fois.
      Merci.
      Belle soirée.

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, c'est ce qui fait vivre aussi ce blog. Merci