lundi 23 octobre 2017

Confiture crue à la banane et aux figues

[Recette crue, végétalienne] 



Avec les dernières figues de la saison, dommage qu'elle soit si courte, j'ai préparé une confiture crue ou plutôt pour le mouvement "Raw" (cru, brut), de la crufiture. Une sorte de pâte à tartiner fruité à la banane et aux figues, et ce, juste avec des graines de chia et très peu de sucre.

J'ai pris l'habitude de mixer des fruits avec des graines de chia ou du psyllium pour  en faire de la crufiture.  C'est plus sain que la confiture, car peu sucré et on garde les vitamines et les enzymes, et surtout on a le goût originel du fruit.

Ici l'association de la figue et de la banane est douce et onctueuse. Mais vous pouvez trouver votre propre association.
Les graines de chia ou le psyllium servent de liant aux fruits, et donne de la tenue, sinon vous avez un coulis. 
Sur la photo, j'ai mélangé ma crufiture avec du sojami battu, une sorte de crème fraîche/fromage blanc, que j'ai décoré avec des rondelles de banane découpées à  l'emporte-pièce et du granola.
Un excellent petit déjeuner pour commencer la journée.  

Je vous ai déjà raconté la spécifité de la pollinisation du figuier ? Attention aux âmes "vegan" sensibles... Les curieux venez par ici.

Pour faire simple, les figues ne sont pas des fruits mais des fleurs inversées. Les figuiers ne fleurissent pas comme les pommiers ou les poiriers. Leurs fleurs éclosent à l'intérieur du réceptacle en forme de poire qui donnera le fruit que nous mangeons et ce n'est pas la seule particularité de la figue.
Parce que les fleurs du figuier éclosent en interne, elles dépendent d'un processus spécifique pour la pollinisation car elles ne peuvent dépendre du vent ou des abeilles pour répandre leur pollen. C'est là qu'intervient la guêpe du figuier : la guêpe Agaonides, qui est un insecte d’à peine 1 à 2mm.
La figue ne peut survivre sans elle, et réciproquement, car c'est dans la figue que la guêpe dépose ses larves et uniquement dans les figues.
C'est ce que l'on appelle le mutualisme, on dit aussi que la guêpe est inféodée au figuier.

La guêpe femelle dépose ses œufs dans la figue mâle (nous ne mangeons que celles des figuiers femelles), dont la forme facilite l'accueil des larves de guêpes mais les ailes et les antennes de la guêpe se cassent lorsqu'elle pénètre dans la figue, ce qui l'empêche d'en ressortir. Seul le bébé guêpe sera assez petit pour se libérer. Les mâles naissent sans ailes, parce que leur seule fonction est de se reproduire avec les bébés femelles. 
Ce sont les femelles qui s'échappent, car leurs ailes et  leurs antennes sont détachables, du coup, elles emportent le pollen avec elles.

Cette inter-relation avec les figuiers, remonte à 87 millions d’années, a engendré une co-évolution où le mutualisme s’est fortement spécialisé au point que chaque espèce d’Agaonide ne dépend que d’une, voire deux espèces de figuier. 

Si une guêpe entre par erreur dans une figue femelle, elle n'a pas la place de se reproduire, car elle n'est pa faite pareil, et elle ne peut plus sortir puisque ses ailes et ses antennes se sont détachées. La guêpe meurt donc à l'intérieur, ce qui est hélas nécessaire parce qu'elle apporte ainsi le pollen qui donnera le fruit.

Mais le croquant que vous sentez sous votre dent n'est pas dû à la carcasse de la guêpe! Ce sont les akènes (graines) qui craquent. La figue se sert d'une enzyme, la ficine, pour la transformer en protéines. Mais, techniquement, quand vous mangez une figue, vous avalez aussi une guêpe du figuier (du moins ce qu'il en reste). Certains végans décident d'ailleurs de ne plus en consommer pour cette raison, si, si je vous assure...
Mais du coup, je me pose la question pour les framboises ou les pommes bio qui abritent souvent des petits habitants.
Si vous voulez plus d'explications, vous pouvez aller voir cette page très compléte sur la question : http://passion-entomologie.fr/guepes-agaonides-figuiers-mutualisme/


🌿 Ingrédients pour un petit pot 
  • 8 figues
  • 2 petites bananes
  • 3 CAS de graines de chia (ici Purasana)
  • Quelques gouttes de citron
  • 1 CAS de sirop d'agave (ou sucrant de son choix) optionnel

🌿 Préparation : 5 minutes

Lavez les figues, enlevez le pédoncule et coupez les en quartiers.
Epluchez les bananes et coupez les en rondelles.
Mixez les figues et les bananes avec les graines de chia, le citron et le sirop d'agave, jusqu'à ce que le mélange soit onctueux.
Mettez en bocal et conservez au réfrigérateur pas plus que quelques jours.
Mangez, étalé sur des tartines, dans vos yaourts, à la petite cuillère...


Une autre recette de crufiture ?






N'hésitez pas à me laisser vos commentaires dans le formulaire ci-dessous. Les commentaires font vivre le blog et permettent aux autres lecteurs d'avoir accès aux questions ou réactions de chacun.
Cliquez sur "Commentaire", dans la bande gris foncé sous l'article. Le formulaire va s'ouvrir. Nul besoin d'avoir un compte blogger pour le faire, choissisez simplement la case "nom" ou "anonyme" dans le menu déroulant collé au mot "commentaire" de ce même formulaire.
Et n'oubliez pas de cliquer la case "je ne suis pas un robot" au moment de publier votre commentaire. Merci à vous ! 

2 commentaires:

  1. Bonjour,très intéressant pour la guepe je pensait que le figuier était pollinisait par une mouche sinon belle recette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui la nature est étonnante ! J'avais été surprise par cette information, c'est pourquoi j'ai voulu la partager avec vous.
      Beau week-end.

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, c'est ce qui fait vivre aussi ce blog. Merci