mercredi 23 février 2022

Cookies breakfast avoine-cacahuète

[Recette végétalienne et sans gluten]



Voici une recette bien pratique pour le petit déjeuner. Elle se prépare à l'avance, se conserve quelques jours et s'emporte partout au besoin. Ce sont des cookies aux flocons d'avoine, à la banane et cacahuète.
Ils sont moelleux comme ces barres de céréales de mon enfance dont je ne suis plus certaine du nom ( Granola ?). Je les émiette parfois sur un yaourt végétal.
Ils se conserve dans une boite au frais ou non et la recette est variable à l'infini. A vous d'inventer les vôtres : beurre de noisette et noisette, fruits secs, compote à la place de la banane, ... Faites-moi part de vos expériences, je suis curieuse d'avoir vos retours.

J'ai utilisé des flocons d'avoine sans gluten, mais les autres flocons pourront aussi faire l'affaire. 

Certaines personnes m'interrogent souvent sur la question de ma consommation d'avoine alors que je suis intolérante au gluten (je suis même coeliaque).
En effet, au début de la maladie, on vous indique un mnémotechnique pour mémoriser le nom des céréales à éviter en cas d’intolérance au gluten grâce à l’abréviation SABOT (S pour seigle, A pour avoine, B pour blés, O pour orge et T pour triticale, un hybride de blé et de seigle).
Et Valérie Cupillard (la papesse du sans gluten) utilise elle, l’abréviation BASOKE (Blé, Avoine, Seigle, Orge, Kamut, Epeautre).
Alors on peut manger de l'avoine ou pas ?

Le gluten est un mélange de protéines appartenant à deux familles : les prolamines et les gluténines. De ces deux familles, ce sont les prolamines qui sont les plus toxiques dans la maladie coeliaque. La prolamine du blé s’appelle la gliadine alors que la prolamine de l’avoine s’appelle l’avénine, l’avoine contient donc aussi un gluten mais un gluten différent avec des protéines distinctes.

A cause de ces différences, les chercheurs ont testé l’effet de l’avoine sur des malades cœliaques.
Des scientifiques Scandinaves ont menés 7 études différentes entre 2003 et 2010, sur des périodes allant de 12 semaines à 5 ans.
Et les résultats ont tous étaient contradictoires. Pour tenter de les expliquer, des chercheurs italiens, cette fois, ont analysé la réactivité des protéines de l’avoine dans des lignées de cellules immunitaires de malades coeliaques. Ils ont ainsi pu mettre en évidence que les protéines de l’avoine ne réagissent pas toujours de la même manière avec le système immunitaire : Tout dépend de la sous-variété d’avoine testée !

La variété Nave a stimulé l’immunité alors que les variétés Irina et Potenza n’ont pas eu cet effet.
L’avoine peut poser des problème en cas d’intolérance et il est compliqué de connaître la variété d’avoine que l’on achète. 
Tout comme il y a des intolérants au gluten, il existe des intolérants juste  à l'avoine, d'autres intolérants au gluten et aussi à l'avoine...

Pour ma part, j'en consomme en assez petites quantités. J'achète mes flocons d'avoine, toujours estampillés sans gluten. Parce que même si on ne connait pas la varieté d'avoine, dans ces conditions on est sûr qu'il n'existe pas de contamination croisée liée au transport ou au stockage.

A noter qu’il existe un autre aliment qui provoque parfois des réactions immunitaires anormales en cas d’intolérance au gluten, c’est le quinoa.

🌿 Ingrédients pour 16 petits cookies :
  • 150 g de flocons d'avoine certifiés sans gluten
  • 100 g de beurre de cacahuète
  • 2 bananes mûres
  • 1 poignée de cacahuètes non salées
  • 1 poignée de pépites de chocolat noir (ici du chocolat coupé au couteau)

🌿 Préparation :

Préchauffez votre four à 180°C.
Dans une assiette creuse, écrasez les bananes à la fourchette.
Ajoutez le beurre de cacahuète. Mélangez bien.
Ajoutez les flocons d'avoine, les pépites de chocolat et les cacahuètes grossièrement hachées.
Mélangez bien pour avoir un mélange homogène.
Recouvrez de papier sulfurisé une plaque de cuisson.
Réalisez des boules de la grosseur d'une noix et disposez-les sur la plaque de cuisson. Ecrasez-les légèrement avec le creux de la main. 
Glissez au four environ 15 à 17 minutes.
Laissez refroidir et conservez-les dans une boite hermétique au frais ou non.
Les cookies deviennent beaucoup plus moelleux les jours suivants.



Cette recette vous a plu ? Essayez aussi cette recette de porridge en cupcakes
La recette est ICI 

















N'hésitez pas à me laisser vos commentaires dans le formulaire ci-dessous. Les commentaires font vivre le blog et permettent aux autres lecteurs d'avoir accès aux questions ou réactions de chacun.Cliquez sur "Commentaire", dans la bande gris foncé sous l'article. Le formulaire va s'ouvrir. Nul besoin d'avoir un compte blogger pour le faire, choisissiez simplement la case "nom" ou "anonyme" dans le menu déroulant collé au mot "commentaire" de ce même formulaire. Et n'oubliez pas de cliquer la case "je ne suis pas un robot" au moment de publier votre commentaire. Merci à vous.

4 commentaires:

  1. Merci pour la recette. Ces cookies protéinés vont plaire aux sportifs.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai oublié d'écraser un peu les cacahuètes avant de les intégrer au mélange mais ça ne dérange pas.
    J'ai utilisé un mix de flocons d'avoine / petit épeautre
    J'en ai mangé une bonne partie dès la sortie du four mais ça va, il en reste pour le 'tit déj ^^

    RépondreSupprimer
  3. Voilà pile poil la recette qu'il me fallait : mais pas pour mon petit dej, non! Pour mon goûter. Bref. Si je mets de la compote a la place des bananes , combien en mettre ? Merci. Et merci aussi pour tout ce mal que tu te donnes à nos expliquer les choses, les pourquoi du comment etc .. et si je ne fais pas forcément les recettes , c'est toujours avec plaisir que j'en lis tes commentaires qui sont non seulement agréables à lire mais très justes et instructifs.

    RépondreSupprimer
  4. Je n'avais pas de flocons d'avoine alors j'ai remplacé par des flocons de sarrasin. Un délice ! Merci pour cette recette facile et délicieuse

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, c'est ce qui fait vivre aussi ce blog. Merci