mercredi 4 août 2021

Terrine de graines de tournesol au poivron rouge et cumin

[Recette végétalienne et sans gluten]



Les vacances pour moi sont terminées. J'ai eu l'occasion de passer une semaine au Pays Basque, au coeur des montagnes, ainsi qu'une autre en Normandie, en famille. Je retrouve donc le chemin du blog et je vous propose une recette que j'avais publié l'année dernière dans le magazine "Léoplod". L'exclusivité passée, je peux enfin vous la livrer, puisqu'elle est de saison. Il s'agit d'une terrine de graines de tournesol au poivron rouge et au cumin.
Cette terrine, sera idéale à l'apéro sur des crackers ou un morceau de pain mais aussi, servi au coeur d'une assiette composée, en guise de sauce.
 
Je trouve que le cumin va à merveille au poivron rouge, mais si vous n'êtes pas fan, vous pouvez l'ignorer.
Les graines de tournesol sont peu utilisées en cuisine végétalienne et c'est dommage car elles sont d'une grande richesse nutritive et sont vraiment économiques, au regard des autres graines (je dis ça car on me reproche parfois l'utilisation des noix de cajou). 

Pour cette de recette, il vous faudra utiliser des graines de tournesol décortiquées, et pas celles que l'on donne aux tourterelles.

N'oubliez pas non plus qu'il faut les faire tremper, on dit même germer, moi je préfère le terme de pré-germer, oui parce que le germe ne sort pas encore.
Je vous rapelle dans cet article ici ,pourquoi cette étape est importante.   

Les graines de tournesol sont riches en phosphore, manganèse, zinc, potassium, magnésium et l’apport en fer de la graine de tournesol n’a rien à envier au germe de blé, au foie ou au jaune d’œuf. Elles sont également riches en vitamines du groupe B et en vitamine E.

Une poignée de graines de tournesol contient 55% de la valeur quotidienne recommandée en thiamine ou B1, qui est nécessaire au bon fonctionnement du système nerveux et des muscles. 

Les graines de tournesol sont aussi riches en acides gras polyinsaturés, et en acides gras mono-insaturés. Ces acides gras, lorsqu’ils sont en équilibre avec les Oméga-3, contribuent à une bonne santé cardiovasculaire.
Les graines de tournesol contiennent des phytostérols, 270 mg par tasse. Ces composés ont une structure chimique semblable au cholestérol et éliminent le mauvais cholestérol (LDL) de l’organisme. Dans l’intestin, ils entrent en compétition avec le cholestérol et en réduisent l’absorption dans le sang. Le cholestérol est alors éliminé dans les selles.

Les personnes ayant souffert de calculs rénaux (lithiase) peuvent se voir recommander d’adopter une alimentation réduite en oxalates afin de prévenir les récidives. Les oxalates sont des composés qu’on retrouve naturellement dans de très nombreux aliments, particulièrement dans les végétaux.
Les graines de tournesol sont souvent mentionnées comme aliment riche en oxalates. Cependant, la graine de tournesol ne contient que 12 mg d'oxalates par tasse, ce qui comparé aux 650 mg par 1/2 tasse pour les épinards, ou aux 97 mg pour une pomme de terre au four, ne devrait classer les graines de tournesol que comme un aliment contenant relativement peu d'oxalates.

Il est cependant très important de souligner que le problème de la formation des pierres d'oxalates de calcium dans les reins ne dépend pas tellement de la consommation des oxalates, que de la capacité de l'organisme à les transformer en d'autres composés, ce qui est réalisé par certaines bactéries du microbiote intestinal (flore intestinale) et par certains nutriments, comme le calcium, le magnésium et la vitamine B6, entre autres. 
La formation de lithiases serait donc plus un problème de carence en ces nutriments, qu'un excès de consommation d'oxalates. Les boissons gazeuses, très acidifantes exercent une effet négatif sur l'absorption et les réserves de calcium et magnésium dans l'organisme et sont un risque élevé de calculs rénaux.
Pour réduire les risques de formation de calcul rénaux, on recommande la consommation régulière d'aliments, ou de suppléments, de magnésium et de vitamine B6, dont les graines de tournesol sont bien pourvues, ce qui en ferait un aliment qui protègerait, plus qu'il ne favoriserait, les calculs rénaux.


🌿 Ingrédients : Pour un bocal moyen
  • 100 g de graines de tournesol préalablement trempées (ici de la marque Markal)
  • 2 poivrons rouges.
  • 2 CAC de crème végétale (ici soja)
  • 1 gousse d'ail
  • 1 CAS de cumin en poudre
  • sel, poivre

🌿 Préparation :

Faites préchauffez votre four à 180°C.
Glissez les poivrons dans un plat et mettez au four 15 à 20 minutes.
La peau des poivrons va brunir, c'est normal.
Sortez-les du four et laissez-les refroidir. Les poivrons vont donc se peler facilement. Enlevez les pépins et réservez.
Rincez à l'eau claire les graines de tournesol.
Dans le bol de votre blender, mettez les graines de tournesol, les poivrons, la gousse d'ail, le cumin en poudre et la crème végétale.
Mixez assez finement. Ajoutez de la crème, si c'est trop épais.
Salez et poivrez à votre convenance.
Mettez en bocal et conserver au frais 3 à 5 jours.





Vous avez envie d'essayer une autre déclinaison de la terrine de tournesol, ici en guise de fromage avec de l'ail. La recette est ICI




N'hésitez pas à me laisser vos commentaires dans le formulaire ci-dessous. Les commentaires font vivre le blog et permettent aux autres lecteurs d'avoir accès aux questions ou réactions de chacun.Cliquez sur "Commentaire", dans la bande gris foncé sous l'article. Le formulaire va s'ouvrir. Nul besoin d'avoir un compte blogger pour le faire, choisissiez simplement la case "nom" ou "anonyme" dans le menu déroulant collé au mot "commentaire" de ce même formulaire. Et n'oubliez pas de cliquer la case "je ne suis pas un robot" au moment de publier votre commentaire. Merci à vous.

7 commentaires:

  1. Magnifique ! J'adore ces petites terrines à tartiner ; à consommer avec modération mais parfaites pour agrémenter une tranche de pain avec du salé plutôt que du sucré (je préfère).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Miss !
      Effectivement, elle peut convenir au bec sucré et remplacer la tartine de confiture ! ;-)
      De mon côté, c'est variable, j'ai des périodes salées et des périodes sucrées... Je crois que ça se voit sur le blog. C'est épisodique !
      Belle soirée à toi.

      Supprimer
  2. Merci pour cette recette qui fait penser à la muhammara. Ravie de votre retour sur le blog, c'est toujours un plaisir de vous lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhooo... Merci c'est gentil !
      J'ai justement une recette de Muhammara sur le blog : http://www.danslacuisinedegin.fr/2018/06/muhammara-ou-tartinade-de-poivron-la.html
      J'avais enfin trouvé de la mélasse de grenade, alors l'occasion avait été trop grande!
      Beau week-end.

      Supprimer
    2. Oui c'est un peu compliqué à trouver cette mélasse de grenade. Je mets un peu de vinaigre balsamique en remplacement.
      Terrine testée et approuvée, merci !
      Caroline

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, c'est ce qui fait vivre aussi ce blog. Merci