lundi 19 août 2019

Pancakes à la farine de patate douce

[Recette végéta*ienne et sans gluten]



Les weed-ends où je suis fatiguée, j'aime faire des "brunches". Me lever pas trop de bonne heure, cuisiner un déjeuner/petit déjeuner et profiter du reste de la journée, sans trop de perte de temps. Eh oui, on écomomise le temps d'un repas et en plus ce n'est pas mauvais pour la ligne !
Pour moi, le brunch ne se conçoit pas sans pancake, alors voici des pancakes que vous pourrez manger avec un accompagnement sucré ou salé, puisque la la pâte est neutre.


Oui mais des pancakes à la farine de patate douce. Cela faisait un moment que je souhaitais trouver cette farine, et comme je ne commande pas sur internet ,mon voeux n'a pas été exaucé toute suite.
J'avais envie de cette farine parce que j'aime le goût de la patate douce et parce que son indice glycémique est doux (46) et que forcément, elle est sans gluten. Tout donc pour me plaire...
C'est dans une épicerie asiatique, par hasard, que j'ai trouvé mon bonheur à un prix correct.


C'est cette marque "Racibes bio" que j'ai trouvé, autour de 4 € les 400g. On est d'accord, c'est plus cher au kilo que la farine de riz !
La culture de patate douce biologique pour cette marque, est assurée par 3 producteurs au sud du Bénin dans la commune d'Abomey-Calavi.
La culture ainsi que les récoltes sont réalisées manuellement dans le respect des exigences biologiques.
La mise en place de la filière biologique par la société Racines en partenariat avec un transformateur local, a permis aux producteurs de patate douce de disposer de revenus stables.

Et donc revenons au prix et à ma vision de la consommation des produits venant de l'autre bout du monde.
Je me fais parfois critiqué parce que j'utilise des produits "exotiques" même  si je consomme le plus souvent local et bio, oui j'utilise des produits venues de l'autre bout de la planète (seulement pour ce qui n'existe pas en France).
Pour mon plaisir d'abord, pour la variété des recettes et surtout, je me dis que mon argent de petite occidentale favorisée peut et je l'espère, bénéficier à des gens qui en ont vraiment besoin.
Je ne parle pas des tennis Nike fabriquées par des enfants chinois pour un salaire (si on peut parler de salaire) de misère, dans des conditions déplorables. Je parle d'agriculteurs ou d'artisans qui conformément à leur cultures produisent aussi pour l'exportation.
Je pense que si l'on choisit bien ses filières d'achat, cela peut être un acte militant et responsable.
Boycotter les produits non locaux revient à condammer tous ces gens dont le marché local n'est pas suffisant pour assurer leur survie.
La mondialisation aurait pu être vertueuse, au lieu de ça, au nom du grand capitale, elle apauvrit encore plus les plus pauvres et pire encore, créé un phénomène d'acculturation, c'est à dire  qu'elle modifie , érode les modèles culturels de base de ces peuples, avec une prégnance évidente du modèle anglo-saxon, une sorte de « Coca-colonisation ».
Dans ces pays à la main d'oeuvre bon marché, les produits de fabrication industrielle de type Nike, Coca-Cola, etc,.. se substituent peu à peu aux produits locaux. C'est un mouvement qui semble échapper au contrôle des populations et des États. 
En effet, les pays en retard font rapidement le choix, lorsque leurs revenus le permettent, de s'occidentaliser, repoussant ainsi leurs singularités culturelles. 

Alors peut-être, que si on boycotte ces produits occidentaux manufacturés à l'autre bout du monde et que l'on favorise les achats de leurs vrais produits locaux et artisannaux, qui doivent être dans tous les cas, éthiques, alors on peut sans doute changer les choses.  
D'autant que ces achats et leur utilisation comme avec le beurre de karité, la farine de patate douce et tout autre, pourraient favoriser un multiculturalisme, un métissage, propice au respect de chacun.

Je ne vais pas développer d'avantage, sinon vous allez penser que je repasse mon bac de philo, mais ainsi, vous connaissez ma position, bien que je l'avais déjà évoqué dans un article au sujet des avocats cette fois ci, que vous pouvez relire ICI.

Donc j'achète au juste prix les produits même de l'autre bout du monde, en choississant des filières équitables. Il reste des achats où il est vrai que c'est encore flou de connaitre leur moyen de production...

Et la farine de patate douce dans tout  cela ?
Cette farine sans gluten et IG bas est un bon substitut à la farine de blé, pour les intolérants au gluten mais elle est aussi très appréciée des sportifs (en particulier ceux qui pratiquent la musculation), qui les aide à maintenir une masse musculaire maigre. Chez les diabétiques, elle permet de stabiliser l’insuline grâce à la présence d’une protéine du nom de "arabinogalctane". Cette dernière est notamment réputée pour proposer des vertus antidiabétiques optimales et cerise sur le pancake, cette farine est intéressante si vous souhaitez perdre du poids. Très riche en fibre, elle facilite la digestion et l’assimilation des nutriments, mais a surtout un effet coupe faim. C’est donc un allié précieux dans un régime minceur.

La farine de patate douce peut être utilisée pour faire du pain, des crêpes, des gâteaux. Sa texture est plus fluide que de la farine de blé et moins que de la farine de riz.
Son goût est très légèrement sucré et aromatique et pourrait rappeller la châtaigne.
Cette farine de patate douce peut être utilisée seule ou mélangée à d'autres farines. Vous pouvez en remplacer par exemple 25 % de votre farine habituelle dans vos recettes, pour faire baisser l'IG.

Ici, je l'ai trouvé dans un magasin asiatique, car cet ingrédient est assez  populaire chez eux. Sinon, on peut aussi en trouver en magasins bio ou dans les magasins spécialisés dans l’univers du sport. En effet, cette dernière est devenue assez en vogue chez les sportifs

🌿 Ingrédients pour 8/10 pancakes :
  • 100 g de farine de patate douce
  • 12 cl de lait végétal 
  • 20 g d'huile neutre
  • 1 oeuf de poule ou 2 oeufs de lin ( 4 CAS de graines de lin mixées + 4 CAS d'eau ) ou 10 g de fécule + 4 cl d'eau 
  • 1 sachet de levure chimique
  • une pincée de sel
      huile pour la cuisson


🌿 Préparation:

Dans un grand bol, mélangez la farine, la levure et le sel.
Faites un puits au centre, ajoutez le lait, l'huile et l'oeuf de poule ou végétal.
Mélangez pour amalgamer le tout et obtenir une pâte assez fluide.
Faites chauffer une poêle avec un peu de matière grasse et versez une petite louche de pâte.
Retournez lorsque des petites bulles se forment à la surface et cuisez un peu moins d'une minute.
Consommez chaud, garnissez d'ingrédients sucrés ou salés car ils sont assez neutres en goût.
La prochaine fois, je tente avec un fourrage carotte/canelle façon carrot-cake.
Mais je pense qu'une version légumes salés et tout à fait réalisable.



Envie de pancakes mais vous n'avez pas de farine de patate douce ?
La recette des pancakes à la farine de sarrasin est ICI





N'hésitez pas à me laisser vos commentaires dans le formulaire ci-dessous. Les commentaires font vivre le blog et permettent aux autres lecteurs d'avoir accès aux questions ou réactions de chacun.
Cliquez sur "Commentaire", dans la bande gris foncé sous l'article. Le formulaire va s'ouvrir. Nul besoin d'avoir un compte blogger pour le faire, choisissiez simplement la case "nom" ou "anonyme" dans le menu déroulant collé au mot "commentaire" de ce même formulaire. Et n'oubliez pas de cliquer la case "je ne suis pas un robot" au moment de publier votre commentaire. Merci à vous !

2 commentaires:

  1. J'ai acheté exactement la même il y a quelques temps, dans un magasin asiatique aussi :-) Pour l'instant, je l'ai testé dans un gâteau au yaourt à la noix de coco (au lieu de la farine habituelle, j'avais fait 1/3 farine d'épeautre, 1/3 farine de patate douce, 1/3 coco en poudre) et aussi dans une pâte à tarte brisée (1/2 farine d'épeautre, 1/2 farine de patate douce). J'ai été très satisfaite du résultat et cette farine a des propriétés très intéressantes. Et tout comme toi, pas de Nike aux pieds, mais aucun remords à acheter des produits artisanaux venant de loin ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Céline,
      Merci tu me rassures un peu... dès fois j'ai l'impression d'être un extra terrestre. Entre ceux qui surconsonnent sans conscience et les intégristes du local ( je voudrais bien voir chez eux quand même...), je suis parfois esseulée.
      J'ai tenté la pâte à pizza avec la farine de patate douce et bien, c'est pas mal du tout !
      Belle journée à toi.

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, c'est ce qui fait vivre aussi ce blog. Merci