mercredi 28 mars 2018

Croquettes de flocons de pois-chiches à la patate douce

[Recette sans gluten et végétalienne]


Toujours dans la lignée, des recettes de Marie Laforêt, puisque je vous fait gagner son livre "Vegan" dans mon article de lundi dont le lien est ICI, je vous propose une autre de ses recettes, que sont les croquettes de flocons de pois-chiches à la patate douce (page 56). 

A l'origine, cette recette est élaborée avec des flocons de quinoa, mais comme je n'en avais pas, je les ai remplacé par leurs homologues aux pois-chiches. Le résultat est plutôt sympa, bien croustillant à l'extérieur et fondant à l'intérieur.
Je ne suis pas très fan de friture, mais là, ça passe plutôt bien. J'ai fait frire mes croquettes en friteuse, mais vous pouvez tout simplement, les faire cuire dans un fond d'huile à la poêle, et sans doute au four, après une légère pulvérisation d'huile.
L'avantage de ce genre de recette, c'est que cela peut-être un moyen détourné, de faire manger des légumes aux enfants (et même au grands parfois !).
Ici, c'est de la patate douce, j'en avais un morceau en rabe, mais vous pouvez y mettre de la courgette, de la carotte ou ce que vous voulez ...  Dans la recette initiale, il n'y a que 50 g de légumes, j'en ai mis 100 g et cela fonctionne aussi.
Je n'ai pas changé la farine, mais c'est aussi à adapter au besoin.


 🌿 Ingrédients  pour 15 croquettes environ :
  • 150 g de flocons de pois-chiches (ou quinoa)
  • 100 g de légumes crus râpés (ici patate douce)
  • 70 g de farine de riz complet
  • 40 cl de lait végétal nature non sucré (ici soja)
  • 1 CAS d'huile de sésame
  • 1/2 bottes de cébette (ou ciboulette)
  • Sel, poivre
  • Chapelure sans gluten
  • Huile de friture 


🌿 Préparation :  10 minutes , cuisson 8 minutes + 3 minutes de friture

Dans une grande casserole, mélangez les flocons de pois-chiches, la patate douce râpée, la cébette coupée en petites rondelles, l'huile de sésame, la farine ,le sel, le poivre et le lait.
Faites cuire à feu vif, en mélangeant sans cesse, jusqu'à ce que le mélange épaississe. Lorsque la pâte devient difficile à travailler, coupez le feu et laissez un peu refroidir.
Préparez une assiette avec la chapelure.
Formez vos croquettes, en prélevant un peu de pâte dans vos mains et roulez-la
entre vos mains, pour donnez une forme de petit boudin.
Roulez vos croquettes dans la chapelure.
Faites-les cuire dans une poêle avec un fond d'huile ou en friteuse, jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées (autour de 3 minutes) .
A mon sens, la cuisson au four est possible, en pulvérisant un peu d'huile sur les croquettes. 
Déposez vos croquettes de légumes sur du papier absorbant pour enlever le surplus d'huile.
Dégustez bien chaud avec une salade par exemple.   



Une autre recette de boulettes aux flocons, cela vous tente ?
Essayez celles, aux flocons de sarrasin cuites à la vapeur.




















La recette est ICI



N'hésitez pas à me laisser vos commentaires dans le formulaire ci-dessous. Les commentaires font vivre le blog et permettent aux autres lecteurs d'avoir accès aux questions ou réactions de chacun.
Cliquez sur "Commentaire", dans la bande gris foncé sous l'article. Le formulaire va s'ouvrir. Nul besoin d'avoir un compte blogger pour le faire, choissisez simplement la case "nom" ou "anonyme" dans le menu déroulant collé au mot "commentaire" de ce même formulaire. Et n'oubliez pas de cliquer la case "je ne suis pas un robot" au moment de publier votre commentaire. Merci à vous !

3 commentaires:


  1. Un petit pour vous dire que votre blog est super!

    voyance gratuitement

    RépondreSupprimer
  2. Dans la recette, vous n'utilisez ni le lait, ni la farine alors qu'ils font partie des ingrédients ?
    Je n'ai pas encore commencé la recette, je souhaiterais des précisions, merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fichtre, j'ai fais une boulette, euh non ce sont des croquettes.
      J'ai oublié de mentionner la farine, que l'on mélanage avec tous les ingrédients.
      Je corrige. Merci à vous.
      Belle soirée.

      Supprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, c'est ce qui fait vivre aussi ce blog. Merci