mercredi 2 octobre 2019

Barres protéinées à la cacahuétes et chocolat

 [Recette végétalienne et sans gluten] 



Ces barres protéinées à la cacahuète et chocolat sont d'avantage voisines des energy balls, que de la barre de céréales : des super foods et sans cuisson. D'ailleurs, vous pouvez les façonner aussi en boules si cela vous tente.

Les energy balls sont des petites bouchées, gourmandes et saines, idéales pour booster l'organisme, reprendre des forces après un coup de mou ou récupérer après le sport.
Ce sont assurément des bombes caloriques, mais des bonnes calories, contrairement aux cochonneries du commerce qui contiennent des calories dites "vides" sans intérêt nutrionnel.
Si on ne s'enfille pas toutes les barres dans la journée, cela ne vous fera pas grossir, d'autant qu'elles sont riches en protéines.
Le but dans ce genre d'encas, c'est d'y fourrer des super foods. C'est même les recettes où ils sont le plus facile à intégrer. Vous savez ces ingrédients super sains, super vitaminés et parfois super chers aussi : baies de goji, spiruline, chia et autres graines, beurres d'oléagineux, poudre de baies d'açaï, de baobab, maca, guarana, etc,...
Ici, dès ingrédients simples : flocons d'avoine (certifiés sans gluten) beurre de cacahuéte et chocolat.
C'est la simplicité de la recette qui a attiré mon attention. C'est une recette qui sort encore du bog de Blooming Nolwenn que j'ai visité dernièrement et qui est truffé de bonnes idées. D'ailleurs la dernière recette : les galettes de lentilles corail sort aussi de chez elle. Il faut dire que j'ai fouillé partout sur son blog et que j'ai retenu pas mal de recettes. 

Pour ce qui est des ingrédients de la recette:

Les flocons d'avoine, souvent on me demande comment je peux consommer des flocons d'avoine alors que je suis coeliaque.
En effet, au début de la maladie, on vous indique un mnémotechnique pour mémoriser le nom des céréales à éviter en cas d’intolérance au gluten grâce à l’abréviation SABOT (S pour seigle, A pour avoine, B pour blés, O pour orge et T pour triticale, un hybride de blé et de seigle).
Et Valérie Cupillard (la papesse du sans gluten) utilise, l’abréviation BASOKE (Blé, Avoine, Seigle, Orge, Kamut, Epeautre).
Alors pourquoi manger de l'avoine ? L’avoine contient-il du gluten ?

Le gluten est un mélange de protéines appartenant à deux familles : les prolamines et les gluténines. De ces deux familles, ce sont les prolamines qui sont les plus toxiques dans la maladie coeliaque. La prolamine du blé s’appelle la gliadine alors que la prolamine de l’avoine s’appelle l’avénine, l’avoine contient donc aussi un gluten mais un gluten différent avec des protéines distinctes.

A cause de ces différences, les chercheurs ont testé l’effet de l’avoine sur des malades cœliaques.
Des scientifiques Scandinaves ont menés 7 études différentes entre 2003 et 2010, sur des périodes allant de 12 semaines à 5 ans.
Et les résultats ont tous étaient contradictoires. Pour tenter de les expliquer, des chercheurs italiens, cette fois, ont analysé la réactivité des protéines de l’avoine dans des lignées de cellules immunitaires de malades coeliaques. Ils ont ainsi pu mettre en évidence que les protéines de l’avoine ne réagissent pas toujours de la même manière avec le système immunitaire : Tout dépend de la sous-variété d’avoine testée !

La variété Nave a stimulé l’immunité alors que les variétés Irina et Potenza n’ont pas eu cet effet.
L’avoine peut poser des problème en cas d’intolérance et il est compliqué de connaître la variété d’avoine que l’on achète. 
Tout comme il y a des intolérants au gluten, il existe des intolérants juste  à l'avoine, d'autres intolérants au gluten et aussi à l'avoine...
Pour aller plus loin sur ce le sujet, j'ai trouvé un article sur le net très intéressant: http://makanaibio.com/2011/10/lavoine-et-lintolerance-au-gluten-ennemie-ou-amie.html

Pour ma part, j'en consomme en assez petites quantités. J'achète mes flocons d'avoine, estampillés sans gluten car les contaminations croisées sont fréquentes sinon.
Il serait donc dommage de laisser l'avoine aux chevaux car celui-ci est riche en protéines, en fibres et minéraux.

Le beurre de cacahuète est bourré de protéines végétales (23%), 2 cuillères à soupe de beurre de cacahuète fournissent environ 7 à 8 g de protéines, de fibres (11%), efficace pour le transit mais aussi la satiété, de vitamines (B1, B3, B9, E), de potassium. Le beurre d'arachides permet un apport encore plus élevé en potassium que les bananes (le potassium aide à réduire l’accumulation de lactates durant l’effort), de resvératrol qui est un micronutriment intéressant car c'est un antioxydant, antimicrobien naturel (comme dans le raisin). Celui-ci permet de lutter contre les agents pathogènes (bactéries, virus et des champignons) et il contient surtout des bonnes graisses, des acides gras mono-insaturés et des acides gras poly-insaturés) qui contribuent à la bonne santé du coeur, ainsi que du système sanguin.

Le grué de cacao est lui, de l’éclat de fève de cacao concassée. Le grué n'a pas encore le goût du chocolat, mais une saveur puissante de cacao brut, un peu amer.
On le trouve parfois sous le terme anglais de nib. Le grué est utilisé entre autres par Michel Cluizel pour fabriquer la gruétine (sorte de caramel au chocolat), mais également pour donner du croustillant à certaines barres chocolatées, ce qui est le cas ici. Il a les mêmes propriétés que la fève de cacao. Il contient une quantité impressionnante de nutriments : fer, magnésium, phosphore, zinc, manganèse et cuivre. Ainsi que des antioxydants appelés flavonoïdes.
Mais ce n'est pas tout, le cacao, stimule notre cerveau qui libére ensuite certains neurotransmetteurs qui peuvent déclencher des émotions. Il existe deux composés chimiques que le cacao produit dans notre corps lorsqu’il est consommé.
L’un est la phényléthylamine (PEA), un produit chimique que notre corps fabrique naturellement qui est lié aux glandes surrénales, lorsque nous sommes excités, ce qui explique l’accélération du pouls et nous donne plus de concentration et de sensibilisation.

L’autre est l’anandamide, un lipide présent dans le cacao. Elle est synthétisée dans certaines zones du cerveau qui sont impliquées dans la gestion de la mémoire, la motivation, le contrôle des mouvements. Elle joue aussi des rôles importants sur la douleur, l’appétit ou la fertilité.

🌿 Ingrédients pour 8 barres environ :
  • 100 g de flocons d'avoine
  • 3 CAS de sirop d'agave (ou sucrant de votre choix)
  • 6 cl de beurre de cacahuète
  • 1 poignée de pépites de chocolat
  • 2 CAS de grué de cacao (facultatif)( ici de chez Purasana)
  • 90 g de chocolat noir à 70% (ici de chez kaoka)
🌿 Préparation : 5 minutes 

Dans le bol de votre blender versez les flocons d'avoine et mixez pour obtenir une farine, ajoutez ensuite le beurre de cacahuète et le sirop d'agave.
Mixez de nouveau pour obtenir une pâte.
Incorporer ensuite les pépites de chocolat et les grués de cacao et mélangez à la main.

Chemisez de papier sulfurisé, le fond d'un moule en laissant la feuille remonter sur les parois. 
Étalez la pâte au fond du moule en la pressant, vous pouvez lisser avec le dos d'une cuillère à soupe.
Placez le moule au congélateur pendant 30 minutes.
Sortez le moule du congélateur.
Faites fondre le chocolat au bain-marie et étalez-le uniformément sur le dessus.
Faites refroidir un peu au frais. Démoulez.
Coupez les barres avec un grand couteau.
Dégustez après votre séance de sport !
Conservez vos barres dans une boite hermétique au réfrigérateur.

Les plus sportifs pourront ajouter des protéines en poudre à la préparation, à hauteur de 2 cuillères à soupe, je pense.



Envie de tester une autre recette avec des flocons d'avoine mixés ?
La recette des truffes sans chocolat au thé matcha est ICI




















N'hésitez pas à me laisser vos commentaires dans le formulaire ci-dessous. Les commentaires font vivre le blog et permettent aux autres lecteurs d'avoir accès aux questions ou réactions de chacun.
Cliquez sur "Commentaire", dans la bande gris foncé sous l'article. Le formulaire va s'ouvrir. Nul besoin d'avoir un compte blogger pour le faire, choisissiez simplement la case "nom" ou "anonyme" dans le menu déroulant collé au mot "commentaire" de ce même formulaire. Et n'oubliez pas de cliquer la case "je ne suis pas un robot" au moment de publier votre commentaire. Merci à vous !

1 commentaire:

  1. bonsoir Gin, merci pour toutes ces recettes. J'ai découvert votre site avec le beurre de pommes..et depuis j'y reviens très souvent, j'adapte, je bidouille ou pas. Une super source d'inspiration ! Cette dernière recette est goutée et largement approuvée! Merci !

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, c'est ce qui fait vivre aussi ce blog. Merci