samedi 9 octobre 2021

Bouchées coco - chocolat

[Recette végétalienne et sans gluten]



Pas toujours facile de trouver la bonne collation, saine et sans culpabilité lorsqu'on fait attention à sa ligne et qu'on est gourmande. Hey hey ! C'est aussi mon cas, c'est pour cela que j'essaie de préparer à l'avance des trucs à grignoter pour éviter de manger n'importe quoi en sortant du sport : comme ces bouchées chocolat-coco avec 3 ingrédients seulement.
Avant je perdais mes 3 kilos en trop comme ça vite fait, en faisant attention 10 jours. Puis est venue la cortisone... et l'âge. 
J'ai beau avoir 30 ans dans ma tête mon corps me fait savoir que ce n'est plus vraiment le cas.

Celles qui ont essayé le savent bien : il devient difficile de perdre après 45 ans. Au fil du temps, les rondeurs s'installent et à l'approche de la cinquantaine, les hormones s'en mêlent, ce qui n'arrange rien ! 

Le corps brûle moins de calories.  C'est hormonal ! La masse grasse augmente plus rapidement que la masse musculaire. Autrement dit, il devient encore plus aisé de prendre du gras plutôt que de prendre du muscle (la misère). Bref, vous ne mangez pas forcément plus mal qu'à 30 ans mais vous prenez quand même du poids !

La solution : diminuer l'apport énergétique quotidien de 150 à 300 kcalories et prendre de bonnes habitudes même si ce n'est pas pour mincir, mais du moins pour protéger votre système cardio-vasculaire face la baisse des oestrogènes.
Echanger les matières grasses animales pour des végétales, afin de préserver votre cœur et d’endiguer un cholestérol qui pourrait être susceptible de pointer le bout de son nez. 
Si vous n'avez pas de prédispositions aux cancers hormono-dépendants types ovaires, utérus et sein, vous pouvez éventuellement consommer un peu de soja puisque dedans il y a des phytoestrogènes qui vont mimer l’action des oestrogènes et contrebalancer cet effet "hormone” en ayant un rôle important sur la peau, les humeurs,...

Misez sur les oméga 3.  Les omégas 3 sont des acides gras que l’organisme est incapable de synthétiser. Par conséquent, ils doivent absolument être apportés par l’alimentation.
Essentiels au fonctionnement de l’organisme, ils sont polyinsaturés, ce qui signifie qu’ils disposent de plusieurs doubles liaisons dans leur structure chimique. Les omégas 3 contiennent comme leur nom l'indique, 3 acides gras : l’ALA (acide alpha-linolénique), le DHA (acide docosahexaénoïque) et l’EPA (acide eicosapentaénoïque). Ils intègrent les membranes cellulaires et participent notamment à l’immunité, à l’inflammation ou encore aux membranes du cerveau et de la rétine.
EPA et DHA peuvent être transformés dans le corps en divers composés, prostaglandines, leucotriènes, eicosanoïdes, qui ont pour certains des propriétés anti-inflammatoires. A l'inverse, les dérivés produits par l'organisme à partir des oméga 6 (concentrés dans l'huile de tournesol ou de pépins de raisins, et même dans des aliments animaux comme la viande), ont pour la plupart une action pro-inflammatoire.

C'est pourquoi les nutritionnistes insistent sur la nécessité d'un apport équilibré entre omégas 6 et omégas 3.
Les omégas 3 sont réputés pour diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires grâce à leur action sur la fluidité du sang. Des scientifiques ont aussi découvert que les omégas 3 permettaient l’équilibre émotionnel et limitaient les symptômes de dépression. Ils auraient également des vertus contre le cancer du sein et ses récidives.

Les carences en omégas 3 seraient hyper fréquentes. Il est donc particulièrement important de veiller à répondre aux besoins de notre corps, qui correspondent à environ 2 g par jour. À l’heure actuelle, on estime que la population consomme en moyenne 0,15 g : le delta est donc énorme !
Les aliments riches en omégas 3 sont pourtant nombreux. Pour le monde végétal, il faut miser sur : les graines de Chia, les noix ou des huiles végétales (colza, soja, germe de blé), ainsi que de la laitue, du chou ou encore de la mâche. Vous pouvez aussi acheter des compléments alimentaires, au besoin.

Savez-vous qu'au delà de protéger votre coeur, les omégas 3 peuvent vous aider à mincir ? Car en effet, ils permettent un rééquilibrage du ratio omégas-6 et omégas-3 qui n'est pas vraiment respecté dans alimentation des occidentaux que nous sommes. Ainsi ils réduisent la prise de poids en limitant l’inflammation de l’organisme, mais aussi en améliorant son profil lipidique, en facilitant la combustion des graisses et en améliorant la répartition des graisses corporelles et notamment de la graisse viscérale. 

Coté activité physique : 
L'objectif est donc ici clairement de rebooster votre métabolisme et de gagner en muscle pour consommer davantage d'énergie, pendant l'effort certes, mais aussi au repos. En effet, plus vous êtes musclée, plus votre corps consomme des calories même sans rien faire !
Vous n'êtes pas obligée de vous lancer dans une préparation au marathon ou vous imposer 1h00 de fitness intense chaque jour, si ce n'est pas votre tempéramment. L'idée est davantage d'instaurer de nouvelles routines. Le but est de bouger, peu importe la manière. Ainsi, 30 minutes de jardinage, de danse ou de marche en ville pour rejoindre des copines ne compteront pas pour du beurre (ou plutôt de la margarine) à la fin de la semaine !
Dans l'absolu, l'idéal serait de planifier 2 ou 3 séances de 30 à 40 minutes d'effort cardio (marche rapide, vélo, natation, rameur...), et d'y intégrer une séance de renforcement musculaire.
J'approche la cinquantaine, pour le moment, je ne suis pas ménauposée mais je m'impose 2 à 3 séances de fitness par semaine. J'y ajoute du jardinage, l'oublie de l'ascenceur au bureau, le stationnement un peu plus loin, ... Sauf les jours ou je suis en grosse poussée inflammatoire.
 
🌿 Ingrédients pour 20 carrés environ :
  • Un boite de lait de coco 37cl
  • 220 g de coco rapée séchée ( ici chez Markal)
  • 180 g de chocolat noir à au moins 70% de cacao (ici Kaoka)
Du sucre type érythritol  au besoin...

🌿 Préparation :   
Dans une casserole faite chauffer le lait de coco.
Dans un saladier, ajoutez le chocolat cassé en morceaux.
Versez le lait de coco chaud sur le dessus et mélangez jusqu'à ce que le chocolat soit fondu (au besoin ajoutez votre sucre à ce stade).
Ajoutez la noix de coco rapée et mélangez bien de nouveau.
Huilez un moule (ici un carré en céramique de 20 cm) et versez la préparation à l'intérieur. Lissez avec le dos d'une cuillère à soupe.
Laissez figer au réfrigérateur quelques heures.
Démoulez et coupez en gros carrés.
Conservez jusqu'à une semaine dans une boite hermétique au frais.



Si une version choco-banane vous tente
La recette est ICI





Cette recette participe au concours : https://recettes.de/defi-automne-vegetarien-ou-vegetal 


 N'hésitez pas à me laisser vos commentaires dans le formulaire ci-dessous. Les commentaires font vivre le blog et permettent aux autres lecteurs d'avoir accès aux questions ou réactions de chacun.Cliquez sur "Commentaire", dans la bande gris foncé sous l'article. Le formulaire va s'ouvrir. Nul besoin d'avoir un compte blogger pour le faire, choisissiez simplement la case "nom" ou "anonyme" dans le menu déroulant collé au mot "commentaire" de ce même formulaire. Et n'oubliez pas de cliquer la case "je ne suis pas un robot" au moment de publier votre commentaire. Merci à vous.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un commentaire, c'est ce qui fait vivre aussi ce blog. Merci